Recettes

Nicole vous donne quelques unes de ses recettes…

Crème de courge aux épices douces

Ingrédients
Pour 6 personnes :
1 kg de courge
5 dl d’eau salée
5 dl de crème 25% (légère)
Épices : safran, gingembre en poudre, muscade, cannelle, sel.

Préparation
Peler la courge, la couper en gros cubes et la plonger dans l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elle soit tendre.
Ajouter la crème et les épices. Mixer le tout jusqu’à obtention d’une texture fine.
Servir avec un nuage de crème et quelques brins de ciboulette.

Recommandations
Oubliez la corvée de pluche et cuisez la courge avec la peau (je l’ai fait une fois par paresse et c’était pas plus mal.)
Oubliez tous les oignons, bouillons et cubes Knorr de vos grands-mères (ou alors prenez les soupes en poudre, ça coûte moins cher.)
Oubliez votre guide WeightWatchers et votre calculette à calories, considérez ce délice comme l’écart de la journée, pour certains, même de la semaine!
Oubliez votre balance à épices (si je ne vous ai pas donné les milligrammes, c’est que j’ai jeté la mienne depuis longtemps pour me fier à mon coup de poignet.)
Oubliez le Kisag (le siphon) pour le nuage et achetez la bonbonne de crème fouettée, c’est simple et aussi très utile pour les cappuccinos.

Réserver une table
Coordonnées

Figues farcies au chèvre, rôties au thym et poivre long

Ingrédients
En entrée et pour 4 personnes:
12 figues séchées
150-200g g de bûche de chèvre (celle qui fait une croûte blanche toute douce)
poivre long en poudre (un autre poivre à votre goût ira très bien aussi)
un peu de beurre fondu et le pinceau qui va avec…
quelques brindilles de thym frais
vinaigre balsamique réduit (faites-le vous-même ou passez à la Migros y’z’en ont!)

Préparation
Faites tremper les figues dans de l’eau chaude plusieurs heures. Détaillez le fromage de chèvre en carrés de 2 cm sur 2 et même pas 1 d’épaisseur, ça suffit!
Egouttez les figues et incisez-les aux 3/4, à l’horizontale (la figue est debout sur sa planche, la queue en l’air, vous la voyez?)
Glissez un carré de fromage dans chaque figue, badigeonnez de beurre fondu, parsemez de quelques brindilles de thym et enfournez pour une dizaine de minutes à 180°C jusqu’à ce que les figues soient dorées et le fromage fondouillant mais pas plus!
Décorez le fond d’une assiette avec quelques traits de balsamique réduit, disposez les figues, saupoudrez-les légèrement de poivre long et égayez avec le thym… et le tour est joué!

Citrons confits

Ingrédients
2 kg de citrons non traités (pour les plus minutieux: bio et à la peau fine)
Gros sel
Huile d’olive
Jus de citron

Préparation
Tout d’abord, commencez par vous mettre dans la peau de grand-mère, c’est une de ses (ces) recettes..
Donc, à vos marques, lavez-frottez les citrons sous l’eau tiède, séchez-les et coupez-les en quartiers (ou en 6 ou en 8, aah, les goûts et les couleurs..)
Au tour du gros sel, maintenant. “Farinez” généreusement de gros sel les citrons en les retournant de tous les côtés (on va s’épargner le rappel de maths.. ok?)
et par pitié n’ayez pas peur du sel, c’est essentiel au bon déroulement des opérations.
Vos citrons sont donc bien emmitouflés dans le sel, jurez-le! Sortez un grand bocal à couvercle hermétique et tassez-y avec insistance (j’insiste) les citrons.
Ca va faire du jus et c’est très bien ainsi. Posez un poids sur les citrons et entreposez tout ça dans un recoin frais. S’ensuivent 3 jours où le jus va s’exprimer de plus belle.
Ajouter alors le jus de citron nécessaire pour couvrir vos citrons à fleur (à ras-le-citron) et finalement l’huile d’olive pour les isoler complètement de l’ozone que nous respirons quotidiennement.
Fermez le bocal et entreposez-le dans un endroit frais mais à la lumière (c’est de la chimie, ça, allez google-iser si ça vous dit) pendant 1 mois au MINIMUM.
3 jours et 1 mois, c’est le temps MINIMUM que vous devrez attendre pour en profiter, donc avis aux avides consommateurs, lancez votre production tous les, euh.., 33 jours (en moyenne annuelle, c’est bien ça) pour éviter la mine dé-confite des jours sans.
Et maintenant vous avez le choix, soit: d’ajouter les morceaux tels quels à vos plats mijotants (tajine, un jour!), rôtissants ou confisants (tajine, toujours!), -1 petit quartier suffit à parfumer une cocotte/lèchefrite entière-, soit d’en faire une chouette purée additionnée d’un peu d’huile d’olive et pourquoi pas d’un chouïa de safran, de gingembre, de paprika ou encore de piments.
Post scriptum: à l’Est d’Eden, ils raffolent dudit citron consommé en pickle revigorant, alors laissez-vous tenter, citron bon!